#JusticepourlesOpticiens

Détails du testing : Verres striées de Bagolini

Vision binoculaire

Nom du Test : Verres striées de Bagolini

Méthodologie du Test :
Ce test est pratiqué principalement en VL (car le stylo lampe est trop gros en VP).
Il existe deux type de verres :
- le n°2, a stries plus fines
- le n°4, légèrement plus brillant (le plus utilisé).

C'est le test le moins dissociant des tests dissociant.

Le sujet perçoit une raie lumineuse perpendiculaire à la direction de la strie du verre (même principe que pour le maddox).

                    Procédure :

1 - Le sujet porte sa compensation optimale
2 - Placer un verre à 135° sur un oeil, à 45° sur le second oeil
3 - Placer un stylo lampe à la distance testée (VL/VI/VP). Il faut utiliser un petit point lumineux, un point lumineux trop gros peut provoquer une suppression paracentrale.


Phraséologie :
- "Combien de points lumineux voyez-vous ?"
- "Combien de barres lumineuses voyez-vous?"
- "Les 2 stries lumineuses se croisent-elles sur le point lumineux ou y a-t-il une interruption? si oui, sur laquelle?"

                    Analyse de la réponse :
(pour un sujet ayant une correspondance rétinienne normale)

-> perception de deux lignes se croisant sur le point lumineux
                    =>pas de suppression.
-> perception d'une seule ligne
                    =>suppression d'un oeil.
-> perception de deux lignes, une étant interrompue de part et d'autre du point lumineux
                    =>suppression centrale d'un oeil.

Pour quantifier la vision centrale, on ajoute des filtres de densité neutre devant l'oeil fixateur. On augmente l'intensité des filtres jusqu'à perception de la barre sur l'oeil en suppression ou suppression de la barre sur l'oeil fixateur.
Plus le filtre est important et plus la suppression est profonde.


 

Dernière mise à jour le 06-04-2017 à 14:24.