#JusticepourlesOpticiens

Le Dessous des Cartes...Mutuelles...

<< Il est intéressant d’analyser le passé, pour mieux comprendre le futur. >>  Descartes (Vitales)

La dernière fois que l’on a assisté à un tel bombardement du terrain de l’Optique, c’était pour préparer le parachutage de quoi ??

-De La loi Leroux, qui était portée par le monde mutualiste. Quelques années après , quel en est le bilan ?

-L’assurance de santé facultative est devenue obligatoire, autant que la sécurité sociale qui l’était déjà. Vos cotisations patronales entrent dans votre revenu, comme un avantage en nature, et vous font donc payer de l’impôt sur le revenu. Vos lunettes ne sont plus remboursées qu’une fois tous les 2 ans et bien souvent 2 fois moins bien qu’avant. Vos assureurs santé, pour rentabiliser encore plus leur contrats, vont jusque à vous orienter vers des réseaux de professionnels choisis sur des critères plus financiers que qualitatifs.

Et vous payez 2 fois moins cher, pour tout cela ???

-Bien sur que NON !!!

Auriez-vous accepté cette loi, sans la préparation mentale qui a été faite pour déminer le terrain en disant que les Professionnels de santé étaient des escrocs ??

-Bien sur que NON !!!

Aujourd’hui, les Opticiens sont à nouveau bombardés de partout...

Pourquoi ???

Notre Président de la République a décidé d’offrir une couverture des frais de santé (Lunettes et Audioprothèses, Dentaire) sans reste à charge (RAC 0). Actuellement, une part considérable des Français, cotise à des contrats de santé sans savoir qu’ils sont remboursés 100% de 2.84 € pour une monture. Assurer ce RAC 0 (ce qui est bien le moins que l’on puisse dans un pays comme la France), revient à imposer à nos assureurs, de mettre un terme à ce juteux système en remboursant mieux ces petits contrats... Le nombre de ces contrats est considérable, il fait l’objet de négociations entre l’Assurance Maladie et les Complémentaires de Santé qui souhaitent compenser cette nouvelle charge par une nouvelle baisse des autres remboursements. La CNAM ne dispose pas du budget nécessaire pour mener cette reforme, et les assureurs complémentaires ne sont pas prêts à vendre leurs bateaux ou leurs stades de football .

Cette mesure aura un coût, et la pilule que l’on essaye de vous faire avaler, aussi !!

Jusqu’ici, entre le marteau et l’enclume, il y avait l’Opticien... Mais ça c’était avant !!!

Source site https://justicepourlesopticiens.fr.